Quand Pompoen est arrivé au dispensaire de Seraing, la chance n’était pas de son côté. Une fracture du fémur, des crises partielles et générales d’épilepsie et des maîtres qui étaient dans l’incapacité de s’occuper plus longtemps de ce valeureux rouquin de 4 ans !

Jusqu’à ce que Charlotte croise la route de Pompoen à l’occasion d’une auscultation. 2 mois en cage pour une cicatrisation spontanée de sa fracture, un traitement adéquat pour ses crises d’épilepsie et des tonnes d’amour plus loin : Pompoen coule maintenant des jours heureux dans sa nouvelle famille.

Parce que dans les dispensaires naissent aussi souvent de belles histoires d’amour entre l’homme et l’animal.